www.athle.fr
Accueil
site lorraine athlétisme

Formations des officiels



La pratique compétitive de l'athlétisme permet à chacun de se mesurer à des adversaires comme à soi-même et amène souvent de nombreuses satisfactions. Mais pour qu'une compétition se déroule dans de bonnes conditions et permettent aux athlètes de s'épanouir, les officiels sont indispensables ! 







Les différentes fonctions :


De part sa grande diversité de disciplines, l'athlétisme nécessite différents types d'officiel :

-Les juges courses organisent et contrôlent le déroulement de toutes les courses puis assurent le classement des coureurs à l'arrivée.

-Les juges courses Hors Stade organisent et contrôlent le déroulement de toutes les courses sur route.

-Les juges sauts organisent et contrôlent le déroulement des concours de hauteur, perche, longueur et triple saut puis assurent le classement des sauteurs à la fin de la compétition.

-Les juges lancers organisent et contrôlent le déroulement des concours de poids, disque, marteau et javelot puis assurent le classement des lanceurs à la fin de la compétition.

-Les juges marche contrôlent le respect, par les marcheurs, de la technique de marche.

-Les starters organisent et donnent le départ des courses.

-Les chronométreurs manuels assurent la prise et l’enregistrement des temps de chaque coureur.

-Les chronométreurs électriques assurent l'installation de l'appareillage de chronométrage ainsi que la lecture des photos ou vidéo d'arrivée.

-Les secrétaires informatiques assurent la gestion informatique des engagements et des résultats de la compétition. Ils peuvent également charger les résultats de la compétition sur le site internet fédéral.

-Les juges arbitres assurent la direction de la compétition et décident de tout point non prévus aux règlements. Ils connaissent la réglementation relative à toutes les spécialités ainsi que les règles d'organisation des compétitions.

-Les préposés à l'anémométrie lisent et enregistrent la vitesse du vent tant sur les courses (d'une distance égale ou inférieure à 200m) tant que sur les concours de longueur et triple saut, que ce soit en épreuves individuelles ou en épreuves combinées.

-Les lecteurs de film et/ou de vidéo lisent les temps des courses.

-Les installateurs manipulateurs de Photo Finish assurent l'installation complète de chrono électrique.






Les différents niveaux :



L'ensemble des fonctions présentées ci dessus peuvent s'exercer à différents niveaux nécessitant chacun une formation et une évaluation spécifique.

-Le niveau départemental :

Ce premier niveau permet d'encadrer les compétitions des poussins, benjamins et minimes. Le juge départemental oeuvre sous la responsabilité d'un juge régional ou d'un juge arbitre et réalise les tâches simples que lui confie le chef juge.

Pour atteindre ce niveau, il suffit de suivre une formation dispensée au niveau du club afin de pouvoir passer une évalutation pratique et orale lors d'une compétition au cours de laquelle un examinateur décidera si le candidat est apte à remplier la fonction de juge départemental. Seul impératif, tout candidat à un examen Départemental doit être âgé d'au moins 14 ans à la date de l'examen.

-Le niveau régional :

Ce deuxième échelon permet d'encadrer les compétitions à partir de cadets. Le juge régional est autonome dans les compétitions de club ou de niveau départemental et travaille sous la responsabilité d'un juge fédéral ou d'un juge arbitre dans les organisations régionales ou nationales.

Les formations de juges régionaux sont assurées par les Commissions Départementales des Officiels et sont ouvertes à toute personne âgée d'au moins 16 ans dans l'année de l'examen. L'accès au grade d'officiel régional se fait par examen au niveau de la Ligue Lorraine d'Athlétisme comportant un écrit et un oral ou un écrit et une pratique  selon les fonctions.

La partie écrite, notée sur 20, comporte des questions portant sur tous les aspects du jugement et de l'organisation des épreuves de niveau régional avec au moins une question de classement à un fort coefficient.

L'oral consiste en une discussion d'une vingtaine de minutes avec deux juges arbitres régionaux ou fédéraux. Pour les chronométreurs, starters, juges marche et secrétaires informatique, l'oral est remplacé par une évaluation pratique.

Une moyenne de 12 est nécessaire pour être nommé juge régional.

-Le niveau fédéral :

Ce grade permet de prendre part aux jury de compétitions nationales et internationales, nécessitant des juges ayant une grande connaissance du règlement et une importante expérience du terrain.

Le grade d'officiel fédéral s'acquière  par un examen au niveau de l'interrégion comportant un écrit et un oral ou un écrit et une pratique selon les fonctions.

La partie écrite, notée sur 20, portent sur tous les aspects du jugement et de l'organisation des épreuves de niveau national et compte au moins une question de classementdans laquelle une seule erreur est éliminatoire.

L'oral consiste en une discussion d'une vingtaine de minutes avec deux juges arbitres fédéraux ou généraux. Pour les chronométreurs, starters, juges marche et secrétaires informatique l'examen oral est remplacé par une évaluation pratique.

Une moyenne de 15 est nécessaire pour être nommé juge fédéral.

L'accès à l'examen est ouvert à tout officiel régional de la spécialité âgé d'au moins 18 ans dans l'année de l'examen. Il est subordonné au suivi d'une formation, dispensée par la commission régionale des officiels de la Ligue, d'une durée de 15 heures minimum. De plus, le candidat bénéficie d'un tuteur formateur dont le rôle est de l'épauler dans l'étude des règlements et de l'aider à affirmer son jugement.


Il existe enfin un quatrième niveau accessible après de longues années d'expérience, le Juge Arbitre Général, assurant la supervision des championnats de France et la direction des compétitions internationales se déroulant sur le territoire français. L'accès à ce grade se fait par examen concours avec seulement cinq nominations maximum par an.






Les formations proposées en Lorraine :



Le maintien des connaissances des officiels de toutes spécialités et de tout niveau est une nécessité. Périodiquement les règles de compétitions évoluent et un recyclage est nécessaire.
Pour maintenir son droit à juger, un officiel doit suivre deux sessions de recyclage sur 4 ans. Ces sessions sont assurées par les comités départementaux pour les officiels départementaux et régionaux et par la L. L. A. au niveau des officiels fédéraux.



Formations 2016 des officiels

Formations 2016 anti-dopage

Inscription escortes anti-dopage

Formation Officiel Marche Nordique